Le stade

Le Grand-Bornand
5 décembre 2019, 23 h 45 min
Clair
Clair
1°C
Température ressentie: 1°C
Pression : 1020 mb
Humidité : 59%
Vents : 1 m/s NNE
Rafales : 2 m/s
UV-Index: 0
Lever du soleil : 8 h 00 min
Coucher du soleil : 16 h 50 min
 

LE STADE SYLVIE BECAERT, UNIQUE EN FRANCE

Situé à deux pas du centre de la station, le stade est idéalement implanté à 1000 mètres d’altitude. Pour respecter l’environnement, il s’inscrit dans une démarche de développement durable et affiche des vocations multiples toute l’année : village d’arrivée du Tour de France, site d’atterrissage de parapentes.

UNE LICENCE A EXCLUSIVE EN FRANCE

Sésame pour entrer dans le cercle très fermé des sites qui accueillent les compétitions mondiales ou olympiques, la licence A est délivrée par l’Union Internationale de Biathlon (IBU). Le stade du Grand-Bornand est le seul, en France, à posséder cette licence A.

LE STADE EN CHIFFRES

  • 1 pas de tir de 30 cibles,
  • 5 pistes de 2 à 4 km qui utilisent en grande partie les pistes existantes et étudiées pour préserver le milieu naturel,
  • 20 200 places de spectateurs
  • 80 % des infrastructures démontées à l’issue de la compétition.

UN SITE ET UNE COMPÉTITION
RESPECTUEUX DE L’ENVIRONNEMENT

L’aménagement du stade a été particulièrement étudié et soigné. Situé dans le périmètre de protection de la Maison du Patrimoine, ferme traditionnelle inscrite aux Bâtiments de France, le stade a été conçu en coordination avec l’architecte des Bâtiments de France.
Le mur du pas de tir a, par exemple, été réalisé en pierres de la région, il se fond dans le paysage et respecte le caractère authentique des lieux.
En conjuguant si bien tourisme, agriculture de montagne et préservation de l’environnement, Le Grand-Bornand s’impose comme un modèle de référence dans les Alpes. Un atout de plus qui conforte sa place parmi les plus belles stations de sports d’hiver françaises.

UN STADE ET UN ÉVÉNEMENT FIDÈLES A LA RÈGLE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

  • 80% des infrastructures démontées à l’issue de la compétition, telles les passerelles sur pistes, les tribunes, les espaces de restauration publics,
  • une salle de congrès et spectacles déjà existante, l’Espace Grand-Bo, comme centre de presse et espace VIP,
  • une partie de la logistique installée sur la patinoire voisine,
  • un tracé qui emprunte les pistes de ski de fond existantes, sans travaux de terrassement et étudié pour préserver les milieux naturels et agricoles.

Des gestes qui comptent

  • des navettes seront mises en place au départ de Thônes et de Val de Bornes-Glières, à mi-chemin entre Annecy et Le Grand-Bornand,
  • l’utilisation des voitures sera limitée, l’accès au site de compétition ne se fera que par navettes et par des cheminements piétonniers,
  • des containers de tri des déchets seront installés sur tout le site, des couverts et gobelets recyclables seront utilisés.